BaricharaLeónGranadaGoiás VelhoAntigua GuatemalaSucreOuro PretoMontevideoMorelia
 

Montevideo

 
 

« Que la ville soit grande ou petite, riche ou pauvre, active ou statique, on la reconnaît toujours à ce qu'elle a un esprit et qu'elle réalise une idée, et que cet esprit et cette idée relient harmonieusement tout ce qui se passe en elle : depuis la manière dont s'ordonnent les pierres jusqu'au ton sur lequel parlent les hommes. » (José Enrique Rodó)

Bien qu'on puisse l'étendre à d'autres villes, cette citation de Rodó se réfère directement à Montevideo, sa ville natale.

Une ville qui « a réalisé » plus d'une « idée », mais dans laquelle on peut sentir cet « esprit » auquel l'écrivain fait allusion. Un « esprit » ou - d'un mot moins mystique - une culture et une sensibilité qui se matérialisent dans les formes de ses architectures et qui, à leur tour, sont façonnées par elles, puisque ces architectures déterminent les espaces dans lesquels les habitants mettent en scène leurs mythes et leurs rites, dans leur transcendance comme dans leur banalité.

Photographies de Ramiro Rodríguez Barilari
Textes de Alicia Torres Corral